Promo 2008/2011 de l'IFSI Paul Brousse
Promo 2008/2011 de l'IFSI Paul Brousse Index
 
Menus du Forum :
 S’enregistrer


Sujet précédent :: Sujet suivant
Auteur Message
morgane
Modérateur

Hors ligne
Informations
Inscrit le: 01 Mar 2008
Messages: 9
Localisation: paris (20°)

MessagePosté le: Sam 8 Mar - 13:23 (2008) Sujet du message: La microbiologie Répondre en citant

Module transversale : l’hygiène 
Notions de microbiologie 
 
 
Van Leuwenhoek : découverte d’un nouveau monde biologique un siècle et demi avant Pasteur grâce au microscope
Pasteur : description des bactéries
1865 : Villemin décri le microbe de la tuberculose
Semmelweiss : mécanismes des fièvres puerpérales
 

Microbiologie : c’est l’étude des micro-organismes ou « microbe » : - invisible à l’œil nu
                                                                                                         - observable au microscope
                                                                                                         - bactéries, virus, parasites, champignons, prions (ATNC)
                                                                                                         - responsables d’infections
 

Agents infectieux : - microbes, germes
                                - sont à l’origine des maladies infectieuses
                                - les micro-organismes sont observables au microscope
                                - les plus fréquents : bactérie et virus, mais aussi les parasites et les champignons (paludisme, candidose)
 

 

I. Les bactéries
 

La bactérie : - unité de structure : la cellule (1 µm)
                      - procaryote : pas de membrane nucléaire, absence de noyau
                      - chromosome circulaire unique
                      - présence de systèmes enzymatiques de biosynthèse : autonome
                      - homme, environnement, animaux, …
                      - se voit au microscope optique après coloration (coloration de gram) : succession de coloration
                      - après coloration de gram : classement des bactéries en 2 catégories : gram + et gram -
 

Morphologie de la bactérie : - forme, taille, regroupement des bactéries : identification et classification des bactéries
                                                - selon leur capacité à se développer en présence ou non d’O2
·        coques / cocci : sphérique ou ovalaire
·        bacille : bâtonnet
·        spirille : bactérie spiralée
·        vibrion : forme de virgule
 

Il y a une division bactérienne toutes les 20 minutes dans des conditions optimales.
 

Pouvoir pathogène : - aptitude à provoquer la maladie : variable d’un germe à l’autre
                                  - 2 mécanisme essentiels : - multiplication et pullulation
                                                                          - sécrétion de substances organiques (enzyme ou toxines)
 

 

II. Le virus
 

Le virus : - 100 fois plus petit qu’une bactérie : visible au microscope électronique
                 - procaryote
                 - n’est pas considéré comme un être vivant
                 - absence de système enzymatique de biosynthèse : « parasitisme » obligatoire (cellule ou bactérie)
                 - il ne possède qu’un seul acide nucléique : ARN ou ADN
                 - ne se multiplie qu’à l’intérieur de cellules vivantes en déviant à leur profit le métabolisme cellulaire
 

Cycle de reproduction du virus de la grippe : - liaison du virus avec la membrane cellulaire
                                                           - entrée du virus dans la cellule par endocytose
                                                           - fusion de la membrane virale et libération de l’ARN viral
                                                                          - introduction de l’ARN viral dans le noyau de cellule infectée
                                                                          - production des particules protéiques virales par la cellule
                                                                          - assemblage des nouveaux virus et expulsion
 

 

III. Les champignons
 

Le champignon : - eucaryote : membrane nucléaire
                             - responsable de mycoses
                             - sous forme de levures
                             - aspect filamenteux
 

 

IV. Les parasites
 

Le parasite : - vit au dépens d’un individu ou d’une autre espèce
                      - eucaryote
                      - protozoaire : leishmania infantum, plasmodium falciparum
                      - helminthe : pluricellulaire (oxyure)
                      - ectoparasite (poux, puce, gale, …)
 

Agents transmissibles non conventionnels (ATNC) : - agents transmissibles qui ne sont ni des bactéries ni des virus
                                                                                         - viroïdes : information génétique sans protéine
                                                                                         - prions : protéine sans information génétique ? comme la maladie de Creutzfeld-Jakob (MCJ)
Flore commensale de l’homme : - les germes vivent dans notre corps (tube digestif, sphère ORL, peau, muqueuse, …)
                                                       - germes non pathogènes
                                                       - mais capable de développer une infection, notamment chez un patient hospitalisé
                                                       - la flore résidente se différencie de la flore transitoire
 

Flore saprophyte : - les germes vivent dans un environnement naturel (terre, eau, air, plantes) à des températures beaucoup plus basses
                                - les germes sont rarement responsables d’infection, sauf à l’hôpital
                                - si il y a infection : les patients sont immunodéprimés
 

Flore « hospitalière » : - ce sont les germes que l’on rencontre qu’à l’hôpital
                                       - ils sont rarement responsables d’infections communautaires (infection en ville)
 

Germes pathogènes stricts : - ce sont des bactéries représentant un vrai risque pour le personnel soignant autant que pour le patient
                                                - ils sont responsables d’infection
                                                - bacille de Koch : tuberculose
 

Conflit hôte – bactérie = maladie infectieuse : - infection : rencontre d’un hôte immunocompétent avec une bactérie virulente (bactérie pathogène)
                                                                              - implantation du germe, sécrétion de toxines ou multiplication des bactéries = maladie infectieuse = menace de la survie de l’hôte
                                                                              - pouvoir pathogène : capacité d’un micro – organisme à produire une maladie infectieuse
                                                                              - les défenses immunitaires de l’hôte sont affaiblies : les tissus sont envahis par des germes de la flore commensale = infections opportunistes
 

Notion de réservoir : - réservoir : lieu où le micro-organisme vit et se multiplie
                                    - principal réservoir à l’hôpital pour les patients eux-mêmes
                                    - réservoir des bactéries pathogènes : l’homme malade et son environnement immédiat
                                    - réservoir des bactéries commensales : l’être humain (flore digestive, flore ORL, …)
                                    - réservoir des germes saprophytes : l’environnement
 

Mode de transmission : - endogène : à partir de la flore présente chez le patient
                                        - exogène : à partir de micro-organisme extérieur
 

Infection d’origine endogène : le malade s’infecte avec ses propres germes, à la faveur d’u acte invasif et/ou en raison d’une fragilité particulière.
 

Transmission exogène : - directe : du réservoir humain ou animal au sujet récepteur (germes récepteurs)
                                         - indirecte : par l’eau, l’alimentation ou par un vecteur vivant (moustique)
 

Infection d’origine exogène, il peut s’agir : - soit d’infections croisées, transmises d’un malade à l’autre par les mains ou les instruments de travail  personnel médical un paramédical
                                                                        - soit d’infections provoquées par les germes du personnel porteur
                                                                        - soit d’infections liées à la contamination de l’environnement hospitalier (eau, air, matériel, alimentation comme les légionelles, aspergillus, germes donnant des Tiac)
 

Transmission d’origine exogène directe : - aérienne : gouttelettes de salive, aérosol de microparticules
                                                                      - manu portée : d’un soignant vers un patient, d‘un patient vers un patient, …
                                                                      - contact cutanéo-muqueux : sexuel
                                                                      - inoculation : effraction de la barrière cutanée
 

BMR (bactéries multi résistantes) = l’antibiogramme : détermination de la sensibilité d’une bactérie au antibiotiques (méthode des disques ou diffusion)


Revenir en haut
MSN
Publicité


Informations



MessagePosté le: Sam 8 Mar - 13:23 (2008) Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Page 1 sur 1
Navigation :

Sauter vers:  
Moderation du Forum :
Supprimer - Déplacer - Verrouiller - Diviser
Que pouvez vous faire dans ce Forum ? :
 

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template Easy blue by Fly Center
Powered by phpBB © 2001,2002 phpBB Group - Traduction par phpBB-fr.com